Image by Martin Slavoljubovski from Pixabay

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, Internet a été inondé de conseils d’hygiène pour empêcher la propagation du virus.

L’une des principales mesures pour éviter de tomber malade et de propager des virus et des bactéries est de se laver fréquemment les mains. Cependant, ce simple geste d’hygiène quotidienne peut entraîner des problèmes épidermiques tels que des irritations et des dermatites, si nous le faisons en excès ou avec des produits inappropriés.

Pour cette raison, nous avons compilé les informations scientifiques disponibles concernant l’hygiène et le soin des mains.

Pourquoi est-il important de se laver les mains?

La plupart des virus et bactéries sont recouverts d’une couche lipidique qui les protège. Cette couche se rompt au contact des savons et des alcools (1).

Par conséquent, le lavage des mains avec du savon protège non seulement contre les infections, telles que celles de la famille des coronavirus, mais empêche également d’autres infections telles que la gastro-entérite ou d’autres maladies respiratoires (2).

Comment se laver les mains?

Nous savons, ou devons savoir, comment nous laver les mains pour maintenir une bonne hygiène. Mais comme la durée minimale du savonnage ne doit pas être inférieure à 20 secondes (3) et qu’elle est difficile à calculer mentalement, nous avons préparé cette infographie avec la chanson “Le ciel de Paris d’Edith Piaf, pour vous aider à compter le temps en chansons.

Si vous n’êtes pas convaincu par notre choix, vous pouvez faire le vôtre en utilisant votre chanson préférée à: https://washyourlyrics.com/

À quelle fréquence dois-je me laver les mains?

Chaque fois que nous allons manipuler ou nous venons de manipuler des objets ou des aliments qui peuvent être des sources de contamination (3):

 

  • Lorsque vous rentrez chez vous ou après avoir utilisé les transports en commun.
  • Avant, pendant et après la préparation des aliments.
  • Avant de manger.
  • Avant et après avoir soigné une personne malade.
  • Après être allé aux toilettes.
  • Après avoir changé des couches ou nettoyé un enfant qui est allé aux toilettes.
  • Après avoir touché votre nez, tousser ou éternuer.
  • Après avoir touché un animal, un aliment pour animaux ou des excréments d’animaux.
  • Après avoir touché la poubelle.

Image by theresaharris10 from Pixabay

La clé: un équilibre entre hygiène et soins

Selon les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé, il suffit de se laver les mains à l’eau et au savon. Cependant, si nous n’avons pas de savon ou si nous ne pouvons pas nous laver les mains avec du savon et de l’eau à ce moment, il est conseillé d’utiliser un gel désinfectant contenant au moins 60% d’alcool.

D’un autre côté, une hygiène excessive peut entraîner des problèmes de peau tels qu’une dermatite de contact. Cela se produit lorsque, par l’action de savons agressifs ou d’alcools, la couche protectrice de la peau est enlevée et devient plus rouge et plus rugueuse (4).

La dermatite de contact n’est pas grave, mais elle entraîne des douleurs et des irritations dans les mains et même, lorsque la peau se fissure, elle peut favoriser l’entrée de microorganismes. Dans les cas les plus graves où la peau est gercée, l’utilisation de corticoïdes n’est pas recommandée, car ils pourraient aggraver une éventuelle infection (5) et il est recommandé de consulter un spécialiste.

Par conséquent, pour éviter son apparition, il est important d’utiliser un savon non agressif pour se laver les mains, de bien les sécher puis d’appliquer une crème ou une lotion hydratante qui aident à maintenir la fonction barrière de la peau.

  1. Brenda Goodman, MA. The Power of Hand-washing to Prevent Coronavirus. https://www.medscape.com/viewarticle/926373.
  2. Aiello, Allison E et al. “Effect of hand hygiene on infectious disease risk in the community setting: a meta-analysis.” American journal of public health 98,8 (2008): 1372-81.
  3. https://www.cdc.gov/handwashing/esp/when-how-handwashing.html
  4. https://www.msdmanuals.com/es/professional/trastornos-dermatol%C3%B3gicos/dermatitis/dermatitis-de-contacto
  5. Drucker, A M et al. “Use of systemic corticosteroids for atopic dermatitis: International Eczema Council consensus statement.” The British journal of dermatology 178,3 (2018).