Il est temps de retourner à la plage ou à la piscine, pour cela il est important de trouver une bonne crème solaire qui protège notre peau des effets du soleil.

Dans un post précédent nous avons vu les effets que le soleil a sur notre peau, il est donc indispensable de la protéger à l’aide de protecteurs avec des écrans solaires adaptés, mais connaissez-vous l’écran solaire qui convient le mieux à votre peau ?

Types d’écrans solaires

Les filtres présents dans les formulations solaires peuvent être classés en 3 groupes selon leur origine et leur mode d’action [1].

Physique

Les filtres physiques produisent ce qu’on appelle un effet d’écran car ils réfléchissent tout le spectre du rayonnement solaire : ultraviolet, infrarouge et visible.

Les filtres physiques les plus utilisés sont d’origine minérale, en particulier le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc, qui sont les plus efficaces lorsqu’ils sont utilisés en combinaison dans un écran solaire.

Ces filtres sont les plus efficaces, cependant, il existe une certaine controverse concernant la granulométrie de ces filtres dans leur formulation cosmétique. Lorsque la taille de la particule est élevée, elle laisse une couche blanchâtre sur la peau, c’est pourquoi dans certaines formulations, il a été décidé de réduire la taille de ces filtres au niveau des nanoparticules.

L’utilisation de plus en plus répandue des nanoparticules dans les formulations a nécessité un plus grand nombre d’études sur leurs éventuels effets secondaires. Cependant, le Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs de l’Union européenne approuve l’utilisation de nanoparticules dans les écrans solaires à des concentrations allant jusqu’à 25%, la considérant sans danger lorsqu’elle est appliquée sur une peau saine et brûlée, car elles ne pénètrent pas dans la peau.

Chimiques

Les écrans solaires chimiques, contrairement aux écrans physiques, ne réfléchissent pas le rayonnement solaire mais pénètrent dans la peau pour absorber le rayonnement ultraviolet et le convertir en chaleur.

Selon le type de longueur d’onde du rayonnement solaire qu’ils absorbent, on peut parler de filtres UVB, UVA ou à large spectre. Les filtres chimiques associent généralement des ingrédients tels que l’oxybenzone, l’octinoxate/éthylhexyl méthoxycinnamate, l’homosalate, l’octisalate ou l’octocrylène, molécules composées de carbone, d’oxygène et d’hydrogène.

Pour maximiser l’action de ces crèmes solaires, l’idéal est de l’appliquer une demi-heure avant l’exposition au soleil, pour permettre au protecteur d’être absorbé par la peau.

Biologique

Contrairement aux filtres physiques ou chimiques, ils ne bloquent pas le rayonnement solaire. Sinon, ce sont des molécules antioxydantes qui empêchent la formation de radicaux libres et aident à booster le système immunitaire de la peau.

Les filtres biologiques sont principalement composés de vitamines A, C et E, car celles-ci ont une activité antioxydante en réduisant les radicaux libres produits par le stress oxydatif lors de l’exposition au soleil, ce qui permet de réduire les effets du photovieillissement. Ces écrans solaires biologiques sont souvent associés à des filtres chimiques pour offrir une protection solaire plus complète.

Que doit contenir une bonne crème solaire ?

Être sûr (non toxique ou allergène), être stable aux températures élevées, aux changements de pH et à l’exposition à la lumière. De plus, ils doivent être efficaces pour absorber les rayonnements UVA et UVB. En ce sens, l’association américaine contre le cancer recommande des crèmes solaires d’au moins facteur 30 (SPF 30).

Plus le nombre SPF est élevé, plus la protection est grande. Ainsi, les crèmes solaires avec SPF 15 filtrent environ 93 % des rayons UVB, tandis que les crèmes solaires avec SPF 30 en filtrent environ 97 % et celles avec SPF 50 en filtrent environ 98. En d’autres termes, aucune crème solaire n’offre une protection adéquate total mais, selon la FDA (American Food and Drug Administration), les crèmes solaires avec un facteur inférieur à SPF 15 ne protègent que contre les coups de soleil, mais pas contre le développement du cancer de la peau dû à l’exposition au soleil.

Image by chezbeate from Pixabay

Quel est le filtre qui convient le mieux à ma peau ?

  • Peaux sensibles : L’utilisation de filtres chimiques est déconseillée car ils peuvent irriter les peaux sensibles voire provoquer des réactions allergiques.
  • Enfants : L’utilisation de crèmes solaires physiques est recommandée, car elles réfléchissent tout le rayonnement solaire. Ces filtres physiques doivent contenir au maximum 25% de nanoparticules pour respecter les recommandations européennes concernant l’utilisation des nanoparticules dans les produits cosmétiques.
  • Tous types de peau : en général, l’utilisation de tout type de crème solaire est recommandée, mais celle qui produit une protection supérieure à SPF 15. Pour éviter les effets du rayonnement solaire à court terme (coup de soleil) et à long terme (photovieillissement et développement possible du cancer de la peau).

Dans tous les cas, il est recommandé d’utiliser des écrans solaires à haute graduation SPF qui filtrent le pourcentage le plus élevé de rayonnement solaire pour protéger notre peau pendant l’été.

Facebooktwitterlinkedinmail